Connect with us

Cointelegraph

Les avoirs stables sur les échanges cryptographiques ont atteint un nouveau record

Les allocations de Stablecoin sur les échanges de crypto-monnaie ont atteint un nouveau record, dépassant 4,7 milliards de dollars le 28 janvier….

Published

on

Les pièces stables comme Tether inondent à nouveau les échanges cryptographiques, ce qui pourrait indiquer un autre mouvement à la hausse sur les marchés de la cryptographie.

2342 vues totales

9 Total des actions

Les avoirs stables sur les échanges cryptographiques ont atteint un nouveau record

Parmi action haussière renouvelée sur les marchés de la crypto-monnaie, des pièces stables comme Tether (USDT) inondent les bourses pour atteindre un nouveau record historique en termes d'allocation.

Selon le fournisseur de données de marché CryptoQuant, les avoirs stables en monnaie sur les échanges mondiaux de crypto-monnaies ont atteint un nouveau record le 28 janvier, dépassant 4,7 milliards de dollars.

Ce montant représente une partie importante de la capitalisation boursière totale de la monnaie stable, estimée à environ 35,2 milliards de dollars au moment de la rédaction de cet article, selon Les données de CoinGecko. Le volume total des échanges de toutes les pièces stables est désormais évalué à environ 111 milliards de dollars, avec Tether (USDT) représentant à lui seul 103 milliards de dollars de ces volumes.

La source: CryptoQuant

Parallèlement aux avoirs de stablecoins sur les échanges cryptographiques atteignant un nouveau record, le montant des transactions entrantes de stablecoins semble également augmenter au moment de la rédaction. Le 28 janvier, le nombre des transactions entrantes stables se sont élevées à près de 33000 transactions, contre 30000 transactions le 27 janvier.

Les flux massifs de pièces stables sont souvent considéré comme un catalyseur à court terme pour Bitcoin, suggérant que les capitaux marginalisés reviennent à BTC. Plus précisément, les pièces stables indexées sur fiat comme l'USDT deviennent un outil de plus en plus utile pour les traders pour effectuer des dépôts sur des échanges cryptographiques, leur permettant d'acheter et de vendre facilement des millions de dollars de Bitcoin. En tant que tel, l'augmentation des allocations de pièces stables sur les échanges cryptographiques peut être associée à une augmentation du pouvoir d'achat.

Comme précédemment rapporté par Cointelegraph, la début du rallye de Bitcoin en octobre 2020 a été alimenté par les flux croissants de pièces stables sur les bourses.

Au moment de la publication, il existe une tendance à la hausse notable sur les marchés de la cryptographie, la majorité des 10 premières pièces par capitalisation boursière affichant une croissance significative et Bitcoin revenant au-dessus de 32000 $.

Source: https://cointelegraph.com/news/stablecoin-holdings-on-crypto-exchanges-hit-a-new-all-time-high

Cointelegraph

La capitalisation boursière d'Ethereum atteint 337 milliards de dollars, dépassant Nestlé, P&G et Roche

La valeur du réseau Ethereum a dépassé les grandes entreprises comme Nestlé et P&G après que sa capitalisation boursière a atteint un nouveau sommet à 337 milliards de dollars….

Published

on

Éther (ETH) a augmenté de plus de 200% en 2021, ce qui s'est traduit par une capitalisation boursière massive de 337 milliards de dollars. Ce chiffre impressionnant a fait passer la valeur du réseau Ethereum avant la capitalisation boursière totale de grandes entreprises comme Procter & Gamble (326 milliards de dollars) et 308 milliards de dollars de PayPal.

Le chiffre de capitalisation boursière est obtenu en multipliant le dernier prix de transaction par le nombre total de pièces en circulation, qu'elles aient ou non été déplacées. Par conséquent, il reflète rarement le prix moyen auquel la plupart des investisseurs ont effectué des transactions.

Pour les investisseurs de la finance traditionnelle, la «valeur» est évaluée en comparant les multiples et les valorisations. Celles-ci sont souvent calculées sous la forme de revenus, de ventes et de parts de marché, et tenter d'appliquer ces mêmes mesures de «valeur» aux crypto-monnaies avec plusieurs cas d'utilisation crée de l'incertitude et de l'inconfort.

L'éther est un actif aux multiples facettes difficile à évaluer

Il n'y a pas de métrique à l'épreuve des balles disponible pour évaluer comment la valeur d'Ether se compare à son potentiel. La crypto-monnaie peut simultanément agir comme une réserve numérique de valeur tout en fonctionnant également comme le jeton requis pour accéder au réseau Ethereum.

Capitalisation boursière de l'éther, en milliards USD. Source: TradingView

Par conséquent, il faut tenir compte des pièces déposées sur les bourses ou du pourcentage de changement de mains lors de la comparaison des différentes classes d'actifs. L'existence de marchés dérivés réglementés permet aux investisseurs institutionnels de parier contre le prix de l'actif, et c'est un autre facteur qui doit être pris en compte.

Classement des plus grands actifs mondiaux par capitalisation boursière. Source: Capitalisation boursière infinie

Bien que les mérites de comparer côte à côte la capitalisation boursière de différentes classes d'actifs soient discutables, la métrique fonctionne essentiellement de la même manière pour les matières premières, les actions et les fonds communs de placement.

Selon les données d'Infinite Market Cap, Ether a récemment dépassé la capitalisation boursière de Nestlé, Procter & Gamble, PayPal et Roche.

La société multinationale américaine de biens de consommation P&G a été fondée en 1837 et détient un portefeuille de marques diversifié, comprenant la santé personnelle, les soins aux consommateurs et l'hygiène. Avec 100000 employés dans le monde, le conglomérat a dégagé un bénéfice net de 13 milliards de dollars en 2020.

D'autre part, Ethereum compte 2320 développeurs mensuels moyens, selon le Rapport des développeurs de Electric Capital. Bien qu'il ne s'agisse pas d'une entreprise laïque, ses applications décentralisées (dApps) gèrent plus de 100 000 adresses actives par jour. Le transfert quotidien et les transactions de 12 milliards de dollars sur le réseau Ethereum sont encore plus impressionnants. Ces chiffres à eux seuls sont exceptionnels, même pour une entreprise du S&P 500.

Les actions ont leurs propres risques, qui ne peuvent être ignorés

Il est peu probable que la comparaison d'une entreprise de 183 ans qui dépend fortement de la production et de la distribution à un protocole basé sur la technologie révèle de nombreuses similitudes. Cependant, les investisseurs en actions profitent des fruits des dividendes, et même si certains soutiendront que Ether pourrait être mis en jeu pour un rendement, il y a des risques plus importants impliqués.

Les investisseurs participant au contrat ETH 2.0 ont la possibilité de devenir un validateur complet ou de rejoindre un pool, mais leurs pièces pourraient être perdues en raison d'une activité malveillante ou en ne validant pas les transactions réseau. Des risques similaires apparaissent lors du prêt d'Ether via des services centralisés et des protocoles décentralisés.

En revanche, les sociétés cotées peuvent créer de nouvelles actions pour bénéficier de valorisations excessives ou augmenter leur trésorerie.

Les changements fiscaux, les passifs opérationnels et les changements réglementaires sont d'autres risques auxquels les actionnaires sont parfois confrontés. Par exemple, Roche a récemment été contestée par le gouvernement pour 4,5 milliards de dollars pour avoir trompé le CDC, selon un procès non scellé en septembre 2019.

Les protocoles décentralisés sont pratiquement exempts de ces dangers, et cela justifie peut-être leurs valorisations exorbitantes.

Compte tenu des risques décrits ci-dessus, les investisseurs pourraient conclure que détenir Ether est moins risqué que d'acheter des actions. Au moins, il est possible d'auto-garde, ce qui rend l'actif moins dépendant des tiers et des transactions non autorisées.

Les points de vue et opinions exprimés ici sont uniquement ceux de la auteur et ne reflètent pas nécessairement les vues de Cointelegraph. Chaque mouvement d'investissement et de trading comporte des risques. Vous devez mener vos propres recherches lorsque vous prenez une décision.

Par conséquent, il faut tenir compte des pièces déposées sur les bourses ou du pourcentage de changement de mains lors de la comparaison des différentes classes d'actifs. L'existence de marchés dérivés réglementés permet aux investisseurs institutionnels de parier contre le prix de l'actif, et c'est un autre facteur qui doit être pris en compte.

Source: https://cointelegraph.com/news/ethereum-market-cap-hits-337-billion-surpassing-nestle-p-g-and-roche

Continue Reading

Cointelegraph

À la découverte de la littératie financière: la crypto mène les frais d'investissement au détail

Il ya 1 heure…

Published

on

Les échanges dynamiques tirés par les investisseurs de détail semblent avoir pris une nouvelle vie depuis le début de l'arrêt mondial occasionné par la pandémie de coronavirus en cours. Là où les défis des célébrités dominaient les tendances virales sur les médias sociaux, les questions liées aux finances personnelles et aux investissements semblent être aussi populaires ces jours-ci.

Cet intérêt croissant pour les marchés financiers de la part des gens du travail s'est également étendu à l'espace cryptographique alors que les monnaies numériques ont enregistré de fortes reprises de prix après la crise qui a caractérisé le crash du jeudi noir du 12 mars 2020.

Si l'intérêt est palpable, certains gardiens se demandent si la nouvelle génération d'investisseurs de détail est suffisamment bien informée pour investir dans des actifs risqués. Mais la gestion des finances personnelles et l'investissement sont-ils devenus une nouvelle tendance à la mode?

COVID-19: défi et opportunité

Les applications de trading comme Robinhood et Coinbase sont récemment devenues le les plus téléchargés sur l'App Store d'Apple, devant les services de médias sociaux populaires tels que TikTok et Instagram. Compte tenu de l'influence exercée par les médias sociaux sur la culture populaire au cours de la dernière décennie, les applications d'investissement enregistrant le plus de téléchargements pourraient indiquer un pivot dans les intérêts, en particulier parmi les jeunes.

Selon un enquête publié par le géant américain de l'investissement Charles Schwab, 15% des investisseurs de détail actuels en Amérique ont commencé à investir en 2020. En effet, le secteur du courtage aux États-Unis aurait ajouté 10 millions de nouveaux clients en 2020, avec l'application de commerce de détail Robinhood représentant plus de 60 % du chiffre total.

Le boom des investissements de détail en 2020 peut être attribué à deux facteurs: la volatilité du marché et les verrouillages de coronavirus. L'économie mondiale étant pratiquement au point mort, les gouvernements ont cherché à stimuler la croissance et la reprise par d'importantes injections de liquidités sous la forme de plans de relance.

Selon l'enquête Charles Schwab, les Millennials et la Génération Z constituent la majorité de la classe d'investisseurs débutants créée en 2020. En effet, les Millennials représentaient plus de la moitié du nombre de participants qui ont déclaré être entrés sur le marché des actifs au début du COVID-19 pandémie. Jonathan Craig, vice-président exécutif senior et responsable des services aux investisseurs chez Charles Schwab, a déclaré à Cointelegraph:

«Nous avons constaté une croissance et un engagement considérables de la part des investisseurs individuels au cours de l'année écoulée en raison de la baisse des coûts de négociation, de nouveaux produits et services visant une plus grande facilité et accessibilité, et des opportunités d'investissement présentées par la volatilité du marché.»

Craignant peut-être l'inflation et la dépréciation monétaire, davantage d'investisseurs de détail semblent désireux de se protéger contre l'incertitude économique. Dans une conversation avec Cointelegraph, Jay Hao, PDG du géant de l'échange de crypto OKEx, a identifié la pandémie COVID-19 comme un déclencheur important de la flambée actuelle des investissements dans le commerce de détail, ajoutant:

«La pandémie a probablement accéléré l'adoption de la cryptographie en raison du fait que la Réserve fédérale a injecté massivement de l'argent sur le marché au cours de l'année dernière pour sauver l'économie américaine. […] Avec plus de plates-formes ayant accordé aux investisseurs particuliers un accès direct pour investir en actions, nous assistons à une démocratisation de l'espace d'investissement et à plus de pouvoir entre les mains du peuple. »

Le coronavirus continue d'avoir un impact significatif sur les finances personnelles allant des réductions de salaire aux congés ou même aux pertes d'emplois. Ainsi, il n'est peut-être pas surprenant de voir plus de gens être incités à créer des sources de revenus d'urgence en dehors de la structure traditionnelle de 9 à 5.

Jeter la crypto dans le mix

Comme indiqué précédemment, Robinhood représentait plus de 60% des nouveaux investisseurs ajoutés par les maisons de courtage américaines en 2020. Ce chiffre place la plateforme de commerce de détail dans une position appropriée pour déterminer les tendances d'investissement des débutants au cours de l'année dernière.

Selon un blog Publier sur le site Web de la société au début du mois d’avril, la plate-forme de négociation a déclaré que ses clients étaient à l’avant-garde du changement démographique sur les marchés financiers. Dans l'enquête Charles Schwab susmentionnée, le géant de l'investissement a appelé cette nouvelle classe d'investisseurs «Generation Investor», ou Gen I.

La génération I a un âge médian de 35 ans, ce qui place à nouveau la génération Y et la génération Z au cœur de ce changement démographique d'investissement. De nombreuses enquêtes ont également placé cette tranche d'âge particulière comme étant la plus intéressée par les crypto-monnaies, comme l'a dit Hao:

«La crypto-monnaie est probablement l'un des premiers instruments financiers à avoir attiré l'attention des milléniaux, qui ont la capacité de dynamiser davantage le marché. Des comptes TikTok populaires au marketing cryptographique mémétique, ces communautés et leur sophistication dans la production d'actions apportent une nouvelle scène de comportement des utilisateurs aux altcoins. »

Plus tôt en avril, échange de crypto OKEx publié une étude de recherche conjointe avec le service d'analyse de la blockchain Catallact montrant l'impact de l'intérêt des détaillants sur le marché de la cryptographie. Selon le rapport, l'activité de vente au détail dans le Bitcoin (BTC) a dépassé celui des acteurs institutionnels au T1 2021.

Telle est la croissance de l'activité de commerce de détail de crypto-monnaie que Robinhood a rapporté que 9,5 millions de clients ont échangé de la crypto sur sa plateforme rien qu'au premier trimestre 2021. Ce chiffre représente une multiplication par six du nombre de clients enregistrés par l'entreprise au quatrième trimestre 2020.

D'autres services d'investissement et de paiement ont également commencé à intégrer des clients cryptographiques pour profiter du battage médiatique actuel du commerce de détail. Les goûts de Venmo et PayPal ont rompu avec les positions anti-crypto antérieures pour adopter des dispositions plus amicales aux monnaies numériques au milieu de la potentiel de flux de revenus massifs.

En dehors des États-Unis, une résurgence du commerce de détail de crypto a eu un impact significatif sur les marchés financiers de la Corée du Sud. Les entreprises investies dans les échanges de crypto-monnaie sont connaissant des hausses massives du cours des actions. K Bank, le principal banquier d'Upbit – l'un des plus grands échanges cryptographiques de Corée du Sud – a connu un net retournement de situation. La banque a récupéré des 89 millions de dollars de pertes enregistrées en 2019 pour être dans un an peut-être recherche d'une inscription publique.

Qu'en est-il de la littératie financière?

En février, le ministre des Finances de la Thaïlande, Arkhom Termpittayapaisith déploré la flambée des investissements spéculatifs dans la cryptographie parmi les commerçants de détail du pays. À l’époque, le responsable du gouvernement avait averti que cette tendance pourrait avoir des conséquences désastreuses sur le marché des capitaux du pays.

Le ministre des Finances de la Thaïlande n’est pas le seul à épouser ces sentiments, car des remarques similaires ont été émises par des représentants du gouvernement et des régulateurs financiers du monde entier. En janvier 2021, la Financial Conduct Authority du Royaume-Uni a averti que les investisseurs en crypto étaient susceptibles de perdre tout leur argent en raison du niveau de risque élevé du marché.

Outre la volatilité et d'autres discours anti-crypto bien usés, les émetteurs de ces présages de crash de crypto-monnaie soulignent souvent l'ignorance présumée des investisseurs de détail au sujet des subtilités du marché de l'investissement. En effet, la Securities and Exchange Commission de Thaïlande a subi des contrecoups importants de la communauté crypto thaïlandaise lorsqu'elle a cherché à introduire exigences de qualification des investisseurs pour les investissements en crypto-monnaie en février.

Hong Kong est également une autre juridiction qui cherche à limiter la participation de la vente au détail dans le commerce de crypto au milieu des informations faisant état d'une interdiction générale. À l'instar de la proposition thaïlandaise, les régulateurs de Hong Kong cherchent à adopter un seuil de revenu minimum pour les investissements en crypto-monnaie, ce qui pourrait disqualifier jusqu'à 93% de la population de la ville.

Il n'y a peut-être pas de meilleure échelle pour examiner les arguments de la littératie financière que la saga GameStop du début de l'année. Une horde d'investisseurs de détail a mis à profit le pouvoir de l'engagement des médias sociaux pour contre-rupture de stock GME.

Epargnez pour le paternalisme réglementaire qui a vu le marché boursier les gardiens favorisant injustement les hedge funds du côté des perdants, les commerçants de détail sur r / Wallstreetbets peuvent probablement avoir exécuté les shorters nus au sol. On pourrait soutenir que le drame GameStop a prouvé que la littératie financière n'est pas le problème des commerçants de détail, mais plutôt la nature non démocratisée de l'ancien système financier.

L'enquête Charles Schwab offre un aperçu de la mesure dans laquelle les investisseurs débutants vont en termes d'éducation et de conseils financiers. Dans sa publication rapport Lors du sondage, la société d'investissement a révélé qu'environ 94% des investisseurs souhaitent accéder à davantage d'informations et d'outils pour mener leurs propres recherches.

Commentant l'état d'esprit d'investissement des investisseurs débutants, Andrew D'Anna, vice-président senior de la division de l'expérience client de détail de l'entreprise, a déclaré: «Maintenant qu'ils ont plongé leurs orteils dans l'investissement, la génération I est impatiente de continuer à apprendre et à faire évoluer son stratégies pour réussir à créer de la richesse à long terme. »

Selon D’Anna, l’enquête menée par la société prouve que les investisseurs de la génération I ne se concentrent pas uniquement sur la prise de risque à court terme pour des gains énormes. Au lieu de cela, le changement générationnel émergent sur les marchés financiers dirigé par la génération Y et la génération Z est désireux d'acquérir des conseils et une éducation pour prendre des décisions éclairées.

Les applications de trading comme Robinhood et Coinbase sont récemment devenues le les plus téléchargés sur l'App Store d'Apple, devant les services de médias sociaux populaires tels que TikTok et Instagram. Compte tenu de l'influence exercée par les médias sociaux sur la culture populaire au cours de la dernière décennie, les applications d'investissement enregistrant le plus de téléchargements pourraient indiquer un pivot dans les intérêts, en particulier parmi les jeunes.

Source: https://cointelegraph.com/news/discovering-financial-literacy-crypto-leads-retail-investment-charge

Continue Reading

Cointelegraph

Venmo, propriété de PayPal, lance le trading de crypto-monnaie

Dans le dernier jalon de l'adoption de la crypto, l'application de paiement populaire Venmo intègre le trading de crypto-monnaie pour ses 70 millions d'utilisateurs….

Published

on

Venmo suit les traces de son rival, Square’s Cash App, en introduisant le trading de crypto-monnaie.

3293 vues totales

32 Total des actions

Venmo, propriété de PayPal, lance le trading de crypto-monnaie

Application de paiement Square fait la une des journaux – et en dollars – quand cela trading Bitcoin intégré dans sa plateforme mobile de retour lors du marché haussier crypto de l'hiver 2017.

Maintenant, la société de paiement rivale Venmo, détenue par PayPal, emboîte le pas en lancement trading de crypto-monnaie pour quatre pièces principales: Bitcoin (BTC), Éther (ETH), Litceoin (LTC) et Bitcoin Cash (BCH).

À partir de mardi et sur le point d'être largement disponible dans les prochaines semaines, les 70 millions de clients de Venmo pourront acheter, conserver et vendre des crypto-monnaies directement dans l'application Venmo. Le lancement offre aux utilisateurs l'accès à des guides intégrés à l'application pour les aider à mieux naviguer dans l'espace de trading de crypto-monnaie et les encouragera à partager leurs expériences de crypto-monnaie via le fil Venmo.

Les utilisateurs de Venmo pourront acheter aussi peu que 1 $ de crypto-monnaie et utiliser des fonds de leur solde Venmo ou d'un compte bancaire ou d'une carte de débit lié pour acheter et vendre leurs avoirs.

Plus de 30% des clients de Venmo ont déjà commencé à acheter de la crypto-monnaie ou des actions, selon les recherches de la société sur le comportement des clients en 2020. Parmi ceux-ci, 20% ont commencé leur achat pendant la pandémie COVID-19, ce qui suggère que la santé publique et la crise économique concomitante ont accéléré les tendances de la numérisation et de l'expérimentation de nouvelles technologies financières.

La prise en charge de la crypto-monnaie sur Venmo est facilitée par un Partenariat avec Paxos Trust Company, une société réglementée fournisseur de produits cryptographiques comme son stablecoin et autres services. PayPal propriétaire de Venmo est également le titulaire d'une Bitlicense conditionnelle du très exigeant Département des services financiers de l’État de New York. Les titulaires de licence conditionnelle, tels que PayPal, sont tenus de s'associer à des entreprises qui ont déjà obtenu des licences à part entière – comme, dans ce cas, Paxos.

Il y a un peu moins d'une semaine, le PDG de PayPal, Dan Schulman, a fait allusion aux développements en cours depuis le premier géant des paiements. a mis en ligne son offre de crypto aux États-Unis en novembre de l’année dernière. Schulman a déclaré que PayPal vise à prendre en charge l'utilisation de la crypto pour les transactions quotidiennes et d'exploiter les contrats intelligents et d'autres fonctionnalités plus étendues de la technologie blockchain. Il a également présenté la vision de l'entreprise consistant à tirer parti de la cryptographie pour parvenir à une «économie plus inclusive», dans laquelle «les choses seront faites très différemment qu'aujourd'hui».

Source: https://cointelegraph.com/news/paypal-owned-venmo-launches-cryptocurrency-trading

Continue Reading

Trending